«

Mai
02

Sortie en Baie de Somme le 12 mai 2019

Bonjour cher.e collègue,

Après la jolie visite des serres de Meise, la prochaine sortie organisée par la Régionale sera géologique ! Elle aura lieu dimanche 12 mai 2019 en baie de Somme.

Voici ci-dessous le programme en 6 arrêts, proposé par le Pr Alain Trentesaux de l’université de Lille, qui mènera le groupe. Nous pourrons poser des questions au Pr Trentesaux en lien avec les nouveaux programmes du lycée, concernant les risques géologiques notamment. Cette sortie sera aussi l’occasion de faire un peu de botanique et d’ornithologie.

Les adhérents de la Régionale d’Amiens se joindront à nous, et les enfants sont les bienvenus. 😊

Les détails pratiques (horaires, lieu de RDV précis) seront communiqués en temps utiles aux participants. Si vous êtes intéressé(e), veuillez-vous inscrire en utilisant la rubrique « Contactez-nous », en donnant le nombre de participants, éventuellement votre souhait de covoiturage, ainsi que votre numéro de téléphone.

A bientôt en baie de Somme !

Programme (susceptible de modifications) :

– Ault-Onival. L’extrémité Nord des falaises de Normandie. Source des galets de silex nourrissant la flèche littorale. Problèmes d’aménagements, hydrologie, sédimentologie de la craie, localisation des graviers sur le profil de plage, platier rocheux, …

– Le phare de Brighton. Un système de plusieurs flèches de graviers. Pourquoi. Stratigraphie, sédimentation en avant et en arrière d’une barre de graviers.

– Le Hourdel. La terminaison de la flèche de graviers. Les phoques (accessoirement, bien sûr). Faciès sableux de l’estran (on peut espérer faire une coupe au travers une dune hydraulique). Opposition des types de dépôt sur la barre et de part et d’autre. Sable, gravier, argile. Rencontre des différentes forces (houle, marée, fleuve, vent accessoirement aussi sur ce spot), aménagement portuaire face à l’ensablement. Projet de dépoldérisation pour améliorer l’accès au port du Hourdel.

– La falaise fossile au SW du cap Hornu. Dépôt de plage en bas d’une falaise morte de craie entre cette falaise et les herbus sur lesquels paissent des moutons de prés salés. Histoire du comblement de la baie.

– Le cap Hornu. Faciès de baie vaseux, sédimentation cyclique, rythmes enregistrés, avancée des herbus sur la slikke, … En prime, un petit picnic à la chapelle des marins. C’est extraordinaire à pleine marée haute

– Le port du Crotoy. Non seulement joli, mais aussi emblématique des problèmes d’ensablement de la baie et d’une solution qui a été adoptée pour y remédier : le bassin des chasses.